Habiter seul.e, mes conseils


Hello l'internet !

Je reviens enfin avec un nouvel article, j'ai pas mal de projets en cours en ce moment dont j'espère vous parler très bientôt, donc j'ai du mal à m'organiser un peu!

Je pense que le titre vous a interpellé, non je n'habite plus seule, mais je me suis dis qu'avec la rentrée, ce sujet était plutôt sympa à aborder! Beaucoup d'entre vous quittent le cocon familial pour les études, ou x raisons, et j'avais envie de vous partager mes petits conseils pour prendre cette nouvelle vie du bon pied ! 


1- Se faire des plannings


Oui, vivre seul.e est souvent égal à : liberté! On a envie de vivre la vie au jour le jour, j'ai testé, et vraiment pas approuvé. J'avais une liberté en plus: l'arrêt de la fac. Donc clairement, je passais mes journées à glandouiller, faire les magasins, et arrivé 23h quand j'avais enfin faim, mon frigo vide, il ne me restait qu'une solution: le kebab d'à côté. J'avais rien à faire, mais jamais le temps. C'est donc une grosse perte d'argent, et si vous avez des cours, organisez vous au maximum, vous en sortirez gagnants !

2 - Ne pas sécher les cours


Je parle surtout de ceux qui iront, ou qui sont à la fac. En effet, sécher la fac, c'est même plus simple qu'ouvrir un sachet qui possède une ouverture facile. Moi, ça a été mon grand problème. Je suis une grande flemmarde, et comme personne ne me réclamait (je n'étais pas boursière donc ça enlève une pression supplémentaire), bah, j'ai simplement commencé à sécher les cours magistraux, puis j'ai complètement perdu le fil (bon, ok j'étais pas dans une filière qui me plaisait mais quand même). Du coup, même si arrêter la fac a été bénéfique pour moi: gardez espoir, et soyez assidus! 

3 - Ne pas succomber à la tentation de la mal bouffe


Parce que oui, on ne se le cache pas: cuisiner pour soi c'est vraiment relou. Je ne suis déjà pas une grande cuisinière, alors c'était vraiment l'horreur. Même si parfois je me faisais des petits trucs simples, j'avoue que j'ai beaucoup plus craqué sur des kebabs, bagels et burgers que sur des courses équilibrées et économiques. Alors non seulement j'étais ruinée, mais en plus, j'ai pris du poids (chose que je voulais vraiment éviter). Alors, s'accorder quelques plaisirs par mois c'est le OUI mais craquer 3 fois par semaine c'est le NON.

4 - Garder une hygiène de vie à peu près normale 


Habiter seul.e = pas de parents pour te réveiller, pas de petit frère pour crier à 8h du matin, rien de tout ça. Donc c'est super facile de faire des grasses matinées jusqu'à 13h, se coucher à 6h et recommencer tout ça éternellement. Surtout que la vie nocturne étudiante est plutôt bien développée, on est certain.e de ne jamais s'ennuyer dans une ville étudiante! Quand j'ai commencé mon travail, j'ai eu vraiment du mal à me remettre dans le bain, à avoir des vrais horaires chaque jour. Alors si je devais retourner dans le passé, je crois que je me coucherais un peu plus tôt, pour mieux profiter de mes journées !

5 - Tenir ses comptes et trier ses papiers


Ca, c'est le truc super chiant. Parce que quand on prend son envol, on devient un peu un adulte. Et qui dit adulte, dit papiers relous, argent qui part vite et formalités administratives à régler. Alors, je vous conseille vivement de garder TOUS vos papiers (j'ai même gardé mes factures qui n'avaient aucune importance parce que on sait jamais) et surtout de les TRIER parce que sinon, ça devient vite la galère. J'admire aussi ceux qui arrivent à tenir leurs comptes correctement, à tout budgétiser. Je sais qu'il y a plein d'applications pour ça mais je n'y arrive vraiment pas. Prévoir toutes mes dépenses c'est vraiment super compliqué, mais si vous y arrivez, vous serez les rois du monde! 


 Et vous, comment vous survivez à la vie solo ?

Bisouilles
Lizzy

Enregistrer un commentaire