Le Handpoke



Hello l'Internet!

Comme promis dans mon article sur les tatouages, je vais vous parler aujourd'hui du "stick'n'poke", également connu sous le nom "handpoke" et qui devient de plus en plus courant chez les tatoueurs (du moins de mon point de vue).




Le Stick'n'poke est donc "l'art" de se tatouer à la main (et soi-même, c'est encore plus drôle). 
Alors OUI c'est potentiellement très risqué, parce qu'on le fait chez-soi, avec du matériel pas forcément stérile et que se tatouer ce n'est absolument pas un acte anodin, je ne souhaite en aucun cas vous inciter à le faire, je veux juste partager mon expérience avec vous, vous expliquer comment procéder afin d'éviter les infections.




J'ai à ce jour 3 stick'n'poke, un point d'interrogation sur le petit doigt, une part de pizza sur le talon, et un mot pas joli joli en russe sur le bras. 




Mes deux premiers ont été fait très rapidement, les deux la même semaine. Je les ai fais dans mon ancienne coloc, avec donc, mes colocs, et même Clitoris qui était très attentive. J'utilisais alors une aiguille à coudre désinfectée et de l'encre de chine tout simplement. 

J'ai fais mon 3e seule chez moi avec ce coup ci, des aiguilles stérilisées, les aiguilles de dermographe, c'était donc une sensation encore très différente. 




Du point de vue du temps de "pique", c'est assez variable, j'ai mis 30mn pour mon point d'interrogation, 2-3h pour ma pizza et idem pour le cyka, dans l'ensemble ça prend pas mal de temps.


LE MATERIEL 

Le mieux reste donc les aiguilles stériles, dans des emballages bien fermés et à usage unique bien entendu. Sinon je vous déconseille, je vous interdit même de bruler votre aiguille pour la désinfecter, conseil de mon perceur à qui j'en avais parlé, il vaut mieux la tremper dans du désinfectant, ou bien carrément la faire bouillir! 



Pour l'encre je continue d'utiliser de l'encre de Chine, mais n'oubliez pas une chose: elle ne tiendra jamais aussi bien qu'une encre à tatouage basique. Votre tattoo ne sera jamais vraiment net non plus, alors les perfectionnistes, passez votre chemin! 

Pour désinfecter, j'utilise de la biseptine en spray, de désinfecte l'aiguille et ma peau toutes les minutes (voir un peu plus pour la peau), j'utilise du papier absorbant également, mais ça, logique! 




TIPS

Quand vous décidez de vous piquer, l'encre ne rentrera jamais du premier coup, il faut en quelques sorte 'percer' la peau pour que l'encre y pénètre, il faut donc repasser plusieurs fois au même endroit, c'est ce qui prend le plus de temps et sachez que ce n'est vraiment pas facile de rester sur le même point tout le long! 
Il faut donc être SUPER PATIENT, ce qui n'est pas mon fort, j'ai hésité plusieurs fois à m'arrêter à la moitié du tattoo et de me dire "bon je continuerais demain" mais je savais que je n'allais jamais le faire, et un tattoo à moitié fini, c'est bof. 




Pour l'entretient, il suffit d'hydrater comme un vrai tattoo, avec de la bepanthen ou des crèmes cicatrisantes pour les tattoo (on utilisait la Dermink avec mon chéri) et bien y faire attention! 

POURQUOI J'AI CHOISI LE STICK'N'POKE ?

J'avais très envie de me faire tatouer, et le faire moi même pour la première fois m'a bien fait rigolé, et bien envie surtout! 
On ressent la douleur très différemment qu'à la machine, on la jauge à peu près soi-même, et même si mes stick'n'poke sont loin d'être parfaits, je les aime d'amour, c'est mes bébés que j'ai fais avec envie.




Pour aller plus loin je vous conseille cet article très bien écrit (et avec une autre technique)!


Et toi, t'as déjà essayé de te faire des dessins de peau toi même?

Bisouilles
Lizzy

1 commentaire

  1. Je ne connaissais absolument pas !! Je ne crois pas que j'aurai le courage de le faire toute seule ! En tout cas super article!
    J.

    RépondreSupprimer